• Information
    Unique et incomparable
  • Stages des Maîtres fondateurs
    Paricipez ou regardez en ligne
  • Explications rationnelles
    aux sujets mystiques et ésotériques
  • Pratiquez et expérimentez
    Découvrez vos possibilités
  • Développez et renforcez votre énergie
    Grâce à nos cours en ligne

Stages en ligne

Prochains stages 
01 - 09 Avr 2017
20 - 29 Oct 2017

Stages en ligne

Bibliothèque Zhen Pai

Forum

Forum

Carte des visiteurs


Eclosion des Fleurs

Qi Gong et Chamanisme Sibérien

Conférence de V. Zalojnov
Quillan, 2014

Vos témoignages

“ Cela fait environ deux semaines que je pratique le Qi Gong. ... Difficile de sentir l'énergie et de visualiser certaines images! Le quotidien revient sans cesse nous ramener à la réalité. Mais j'éprouve quand même une réelle sensation de bien être. C'est peut-être peu mais c'est déjà beaucoup... ” D.T.

“ Merci infiniment pour vos programmes, j'ai commencé le premier cours et je le trouve parfait! Je vis dans un lieu isolé et dans ma région il y a très peu de cours proposant un art martial ou un développement énergétique. Après votre première leçon j'ai déjà pu ressentir un réel changement s'opérant en moi! ” L.L.

“ ... vos cours que depuis un mois que je pratique, ont complètement transformé ma philosophie de la vie et surtout ouvert d'autres fenêtres de mon cerveau. Je travaille la nuit et mon esprit est quelque peu embrumé parfois, les cours de Qi Gong Zhen Pai me redonne un équilibre physique et mentale. ” N.F.

“ Je tenais à vous féliciter pour la qualité de vos cours en ligne et tout simplement de l'enseignement du qi-qong sibérien très pratique et riche. ” O.C.

Boutique du Club

Accéder

 
 

Les aspects énergétiques des positions dans le Qi Gong et le Tai Chi

 

Comment "fonctionnent" les enchaînements de Qi Gong et de Tai-Chi ? D'où viennent leurs effets ?

Essayons de décrypter l'influence des positions du corps dans les enchaînements dynamiques. Ici, le principe de Yin et de Yang s'applique aux mouvements du cops. Le changement de la tension et de la décontraction des tissus influence l'énergie du corps, la vitalise et la fait bouger.

A la place de notre attention qui dirige l'énergie pendant le Qi Gong statique, le Qi Gong dynamique utilise des moyens d'autorégulation spontanés, naturels. Logiquement, en combinant ces deux approches, l'effet s'augmente. C'est pourquoi il est important de connaître l'explication énergétique des mouvements et des positions de Qi Gong et de Tai-Chi.

Prenons par exemple, l'exercice suivante : en écartant des pieds on se penche vers côté gauche ou vers la droite; en maintenant le corps dans cette position nous regardons vers le haut par devant . L'état de tension et de décontraction sont égaux dans ces mouvements, l'énergie s'essore de certaines parties de corps pour remplir les autres qui sont relaxées au même moment. Il est très important de trouver un bon équilibre entre ces deux processus (essorage d'énergie d'une partie – et le remplissage des autres). Cela nous permettra d'apprendre à diriger l'énergie dans notre organisme en le renforçant.

Examinons l'effet énergétique des positions principales, classiques, qui sont introduites dans les enchainements de Tai Chi Chuan et dans les Qi Gong.

La posture du cavalier – elle renferme l'énergie interne du Dan Tian du Bas en l'éloignant, en la séparant de l'énergie environnante. Avec cette position s'ouvre le Canal Energétique du Bas, qui est lié à l'énergie de la Terre. La membrane périnéale se décontracte plus, ce que produit spontanément son activation énergétique.

 

La posture de l'archer. L'énergie du corps est séparée en deux parties. Dans la partie du corps du pied portant, l'énergie se condense, dans l'autre - elle circule plus vite. La barrière de tension qui apparait dans les pieds, dans le ventre et aussi en alternant cet exercice des deux côté, crée le flux, le transit d'énergie d'un côté du corps dans l'autre.

 

La position du serviteur. Le courant d'énergie de tout le corps se concentre dans le ventre et se dirige vers le pied « vide d'énergie », qui n'est pas plié.

La posture de la cigogne. Le but de cet exercice est de se tenir sur un pied et levant l'autre. Il existe une autre façon de faire cet exercice : on lève le pied devant le corps ce qui renforce la division de l'énergie dans le corps et fait monter une partie de cette énergie (ou transfère une partie cette énergie vers le haut). Si nous levons le pied sur le côté – cela fait monter (plus) notre énergie extérieure autour de la partie du corps qui correspond au pied levé. Quand on appuie avec notre pied sur le genou opposé, on forme un triangle et on renforce le genou, avec cette position l'énergie circule par les hanches et dans le ventre. Quand on croise les pieds au niveau des chevilles cela permet de monter l'énergie par la membrane périnéale. La position de la cigogne transforme notre énergie en une énergie plus légère et la position du Cavalier – au contraire, l'alourdit, la transforme en un énergie plus épaisse.

La posture du tailleur (dite « Les Amants »). Pendant cet exercice la zone du diaphragme se remplit d'énergie, cela entraine l'activité à l'intérieur du corps physique, qui est prêt à monter et à descendre l'énergie aisément.

Cette position :

  • modifie le sens de tourbillon dans le puits énergétique du bas et dans les enveloppes énergétiques (les cocons) aux niveaux en dessous du diaphragme ;
  • active spontanément les hanches et concentre de l'énergie dans les hanches, dans les cuisses, dans les fémurs, dans la moelle osseuse et dans les genoux. Le résultat de cette position est extrêmement utile pour le corps et pour le travail énergétique parce qu'elle active notre premier centre énergétique (qui se situe entre les mollets) ce que nous permet de mobiliser plus d''énergie (ou plus efficacement l'énergie...) intérieure, de renforcer l'énergie entre les mains et dans le ballon énergétique.

Pendant le travail dans cette position il est préférable :

    • le matin (jusqu'au 16h) de mettre le pied Yang (droite pour les femmes et gauche pour les hommes) au-dessous du pied Yin, ce que renforce le tourbillon Yang dans le corps ;
    • à partir de 16h et toute la soirée de travailler avec le pied Yin au-dessous du pied Yang.

L'avantage de ces variations est que notre corps doit s'adapter au changement énergétique, cela permet de nettoyer les matières et les cellules du corps, de créer une meilleure résistance des membranes du corps et de le rendre plus sensible à l'énergie.

La position en lotus chinois. Dans cette position on essore l'énergie d'une partie du corps en renforçant cette partie. Essayez de diriger ce processus en appuyant sur le ventre avec votre cuisse levée. Cette position influence l'énergie de tout le corps.

 

La posture du chat allongé. Au cour de cet exercice nous étirons la colonne vertébrale et montons l'énergie par la colonne vers le haut du corps.

 

La posture en petite chaise. Dans cette position où un genou se place sous l'autre, toute l'énergie de notre corps monte dans la cage thoracique et la tête. Sur la surface du corps et de deux côtés l'énergie externe s'active ; donc nous pouvons libérer et décontracter des tentions internes.

La position du « divorce », assis, les deux jambes tendues, écartées.
Plus l'écart entre les jambes est grand - plus nous inspirons de l'énergie par les jambes dans le corps. La position, où les jambes sont moins écartées que la largeur des épaules, est utilisée pour manipuler consciemment avec l'énergie. Par exemple : pendant le Qi Gong nous donnons l'ordre de pousser l'énergie dehors à travers les jambes ou d'inspirer l'énergie. Mais si vous avez besoin d'absorber plus d'énergie, élargissez l'espace entre les jambes. Regardez les enfants, ils adorent cette position parce qu'ils ont besoin d'énormément d'énergie pour leur croissance. Par contre les adultes, à partir de 40 ans et plus, préfèrent très souvent garder les jambes serrées ou croisées, parce que la montée d'énergie donne beaucoup de difficulté pour le corps ; les cellules, dans leur état de paresse, ont déjà oublié la présence d'énergie et continuent à vieillir progressivement en refusant de prendre le dérangement énergétique de l'extérieur.

 

La posture de « Mirolubiya », les deux jambes pliées aves les plantes des pieds réunies. Cette position nous offre de la paix. Très souvent nous la choisissons pour ressentir la paix et le calme à l'intérieur. Energétiquement, elle réunit toutes les parties des jambes et du ventre dans le même anneau.
Nous accumulons de plus en plus d'énergie qui circule dans un sens ou dans l'autre spontanément. Généralement, le matin l'énergie se dirige dans le sens Yang, elle sort par le pied Yang, droit pour les femmes et gauche pour les hommes, pour passer vers le pied Yin ; et le soir - vice versa.
Cette circulation en anneau permet d'expliquer l'état du corps, le diagnostiquer : si nous sommes épuisés énergétiquement – l'anneau fait tourbillonner l'énergie dans le sens Yin (de la jambe yin dans la jambe yang) pour accumuler de plus en plus d'énergie dans le corps, la conserver et nourrir chaque cellule avec cette énergie, chaque niveau des organes et des systèmes. Et si nous sommes très actifs et pleins de forces, l'énergie va circuler dans le sens Yang.

La posture en Seiza ou la « position des parents ». La jambe Yang c'est la jambe du père et la jambe Yin – celle de mère.
Cette position concentre spontanément. Elle active automatiquement le bassin avec l'énergie du bas, les orteils et les plantes des pieds. Elle ferme les genoux en nous empêchant d'activer les canaux et le courant énergétique dans les jambes en coupant le rapport des jambes avec le corps. En même temps le corps subit une forte activation du côté paternel et maternel (ying – yang, gauche - droite).

La position « du frère et de la sœur » - assis, une jambe tendue, l'autre repliée à l'intérieur avec le pied qui vient contre la cuisse de la jambe tendue.
La jambe tendue s'appelle « le frère ». Elle sort l'énergie du corps physique dans le corps extérieur énergétique (nos enveloppes énergétiques). On ne perd pas d'énergie avec cette position mais on fait un échange d'énergie avec l'extérieur.

La jambe repliée s'appelle «la sœur », elle accumule l'énergie et la tourbillonne. La spécificité de la «sœur » est de créer une atmosphère amicale autour d'elle ou de garder l'énergie pendant que « le frère » la distribue.

Le côté du « frère » utilise l'énergie du corps pour sortir les tensions et le stress des organes et des systèmes à travers la jambe.

Par exemple, si vous sentez un déséquilibre ou de l'épuisement au niveau du cœur, ce qui veut dire que votre corps ne possède pas beaucoup d'énergie, ou si vous ressentez le feu, des palpitations et une activation très forte au niveau du foie – vous pouvez ouvrir la jambe droite et replier la gauche pour accumuler plus d'énergie au niveau du cœur et de nettoyer, de sortir l'énergie du foie. En même temps, s'il y a le tourbillon d'énergie côté gauche, on commence à perdre l'énergie du foie pour l'accumuler dans le cœur. Cela permet de déplacer l'énergie dans le corps, de modifier les tensions et diminuer les faiblesses. L'avantage de cette position est qu'on peut travailler plus à l'intérieur du corps, par contre elle n'active pas nos cocons énergétiques, notre corps énergétique extérieur. Avec le tourbillon de la jambe pliée, nous cachons l'énergie à l'intérieur du corps alors que la jambe tendue reste comme un petit robinet qui permet de faire sortir l'énergie tendue ou trop active.

La posture en « demi-seiza», une jambe tendue et l'autre jambe seiza. Le côté du corps avec la jambe tendue active la hanche et le pied, la jambe seiza affaiblit l'énergie au niveau du genou, du mollet et de la cuisse. La jambe écartée permet d'inspirer, d'accumuler plus d'énergie spontanément dans ce côté du corps, par contre l'énergie de l'autre partie du corps reste très (très) calme. Cette position est choisie pendant le travail concentré sur notre intérieur. C'est le calme, la passivité de l'énergie.

A suivre... 

 

(extraits des stages de Victor et Marina Zalojnov,
retranscrits à l'aide de nos amis de la F.I.A.E.S.)

 

Explications détaillées

Qi Gong Chinois "best of"

Histoire de l'Ecole Zhen-Pai

L'Art de Feng Shui revisité